Guide sur la certification ISO 27001

ISO 27001

À l’heure où le piratage informatique sévit sans relâche et où la protection des données s’impose comme un défi quotidien à relever pour les entreprises, le SMSI (Système de management de la sécurité de l’information) revêt aujourd’hui un enjeu crucial. La certification ISO 27001 s’inscrit tout naturellement comme un référentiel incontournable qui assure aux utilisateurs internes et à la clientèle d’une entreprise que les données collectées sont sécurisées et parfaitement protégées.

La norme ISO 27001, qu’est-ce-que c’est exactement ?

Référentiel qualité non obligatoire, la certification ISO 27001 est un ensemble de normes internationales qui a pour but d’encadrer la sécurité des systèmes d’information. Il fournit ainsi un cadre pour aider les entreprises à identifier les menaces et à veiller sur la protection de leurs données conte le vol, la perte, les intrusions malveillantes, leur altération et toutes formes de défaillances.

Cette norme, on le rappelle, ne revêt aucun caractère obligatoire mais montre la capacité d’une entreprise qui la met en pratique qu’elle fait le nécessaire pour maintenir et améliorer sans cesse un système de gestion de sécurité de l’information efficace.

Ce certificat, pour résumer, vise trois objectifs essentiels qui sont de préserver :

  • La confidentialité des données d’une entreprise en les protégeant contre les personnes non autorisées à y accéder.
  • L’intégrité des données au regard de leur exactitude et de leur consistance pendant toute leur durée de vie.
  • L’accessibilité et la disponibilité des données et des SI aux personnes dument habilitées.

Les avantages de ce certificat

L’entreprise qui met en pratique cette norme internationale devient mieux armée pour identifier les dangers pesant sur ses données. Analyser les risques est essentiel pour les réduire et mettre en place les meilleures pratiques de gestion aux fins de sécuriser les informations.

Adopter ce référentiel c’est, pour une société, quelle que soit sa taille, une volonté de progresser et d’évoluer au sein d’un système qui fait de la qualité de son SMSI une priorité majeure. Suivre cette norme internationale auprès d’un organisme indépendant atteste pour une entreprise de son expertise et de son sérieux.

Les risques liés au manque de confidentialité des données peuvent être lourds et les amendes conséquentes. L’article 34 de la loi informatique et libertés stipule que  » tout responsable de fichier est astreint à une obligation de sécurisation qui l’oblige à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les données qu’il a collectées et éviter qu’elles soient déformées, endommagées ou divulguées à des tiers non autorisés « . L’impact sur la réduction des coûts liés aux risques est donc important.

Cette norme, il faut bien le dire, représente aussi un atout concurrentiel de poids et ouvre le champ à de plus larges opportunités commerciales. Une entreprise certifiée inspire d’emblée confiance ce qui ne manque pas, non seulement de conserver une clientèle existante, mais d’influer sur la décision de nouveaux clients de « faire affaire » avec elle. On constate de plus en plus l’intérêt de cette norme auprès des maîtres d’ouvrages dans le cadre de l’attribution d’un marché et l’énorme avantage concurrentiel qu’elle représente pour les entreprises qui en justifient.

Comment faire pour obtenir la certification ?

L’audit préliminaire

Cette expertise professionnelle a pour objectif d’analyser le niveau de sécurité de l’entreprise par rapport aux exigences de la norme et, de cette façon, mettre en évidence les failles afin d’établir des axes d’amélioration.

L’attribution du certificat

Dans le cas où l’entreprise auditée répond aux directives de la norme, elle obtiendra une certification pour trois ans. Pendant toute cette période, elle doit maintenir son système d’information en parfaite conformité par rapport aux exigences et justifier d’améliorations apportées au regard de la sécurité.

Les audits de contrôle

Pour vérifier que l’entreprise veille à la conformité de son SMSI et va dans le sens d’un progrès permanent, des audits de contrôle sont réalisés pendant les deux ans suivant l’attribution du certificat. Ces audits permettent aussi de pointer d’éventuels problèmes sans gravité pouvant survenir et d’éventuellement modifier les processus d’amélioration mis en place pour les adapter au fil de l’eau.

Le renouvellement de la certification

Si l’entreprise le souhaite, le certificat peut être renouvelé à l’issue des trois ans. Dans ce cas elle devra se soumettre à nouveau aux différentes étapes mentionnées ci-dessus.

Où s’adresser pour obtenir le référenciel ISO 27001?

Pour obtenir le certificat, il est impératif de s’adresser à un organisme de certification. Après accord entre les parties, un contrat est souscrit. Pour que la certification soit valide il est essentiel que l’institution qui le délivre soit accréditée par un organisme d’accréditation national ou international.


Les avantages d’un parcours au village de l’emploi
Pourquoi choisir le village de l’emploi ?